Vleugels van Hoop
 
Vleugels van Hoop
 
Bienvenue - Qui sommes nous? - Aider? - Projets - Actions - Quoi de neuf? - Presse - Contact - FAQ
 
 



Bukavu Congo
Suivi du projet mai 2017
Suivi juin 2017
Aout 2017
Photos

 

 

Bukavu – Elevage des poules

Emplacement:     République Démocratique du Congo – Sud-Kivu – Bukavu
                           Centre psychiatrique Sosame

Durée:                 6 mois

Demandeur:        Jean-Jacques Chishibanji pour ANUPF Asbl

Présentation du projet:

C’est dans le cadre de la recherche des solutions à impact rapide, que l’ANUPF-RDC envisage accompagner les survivants des maladies neuropsychiatriques et des personnes avec problème de l’addiction par l’élevage des poules à travers l’implantation à son sein d’un “poulailler” qui sera géré en termes d’une chaine de solidarité communautaire. Ce poulailler  va produire des œufs, des poussins et des poules à chaire qui seront distribués sous forme des crédits rotatifs en faveur  de chaque famille de patient démuni qui, à son tour  prouvera la capacité de bien multiplier les poules en vue de son autofinancement et en conséquence s’en servir pour prendre en charge les soins de son malade, se procurer de la nourriture en ce sens que  le revenu par ménage augmentera, les rechutes psychotiques et conflits sociaux dû aux mystères des maladies neuropsychiatriques diminueraient,  la paix et le bienêtre se rétabliront dans les familles et dans les communautés.

Objectifs:

- Accélérer et augmenter la capacité de production de poulailler en œufs, poussins et poulets en vue de produire des moyens financiers pour assister les usagers de la psychiatrie pour accéder aux soins de santé.
- Produire les œufs et les poulets pour lutter contre la malnutrition et la promotion de l’alimentation saine

Bénéficaires:

Les usagers de la du centre psychiatrique SOSAME, leurs familles et toute la population du Sud-Kivu en générale.

Budget:  

1000 Euros

Risques:

- Epidémie dans le poulailler.
- Risque de vol
- La pauvreté et la famine dans la région
- Le travail bénévole
- Manque d’expérience

Documents en pièces jointe

Plan financier

Top


Suivi du projet

Date : Le 03 Mai 2017
 
Nom projet: Projet 71 – RD Congo, Bukavu - Elevage des poules

Etat général:

Le projet évolue bien, nous avons reçus l’argent le 27 mars et directement nous avons commencé les achats pour l’aménagement du poulailler. J’avais reçus la lettre d’octroi de financement et la signature du contrat de la part de la représentante de l’ong Vleugels Van Hoop depuis le mois de février mais il a fallu patienter l’arrivée de madame Véronique Coppin à Bukavu qui nous avait facilité le transfert de l’argent, l’achat et le transport de la couveuse de puis la Belgique. En général tout marche bien, la maisonnette a été aménagé, les poules achetées et vaccinées, la couveuse installée. Cependant nous craignons que nous rations la 1ere éclosion soit par mauvaise manipulation car aujourd’hui nous sommes au 23em jour de couvaison.

Progrès depuis le dernier rapport:

Les poules commencent déjà à pondre petit à petit, seulement elles n’ont encore pris l’allure que nous souhaitons pour bien assister les patients en achat des médicaments et l’assistance en nourriture.

Etat financier:

Tout l’argent financé a été dépensé comme prévu. Confer la programmation des activités et les dépenses effectuées en pièce jointe. Nous avons un solde zéro jusqu’à présent

Problèmes/points de soucis:

- Alimentation des poules sous estimée : Nous craignons le manque de la nourriture à la fin du deuxième mois et aussi la hausse de prix de la nourriture car il ya un pénurie des sons de mais qui est la ration de base des poules.

- Espace insuffisante et manque de la clôture pour permettre aux de sortir à l’extérieur en l’air libre et en sécurité dans la cour.

-Manque de notre propre parcelle où nous pouvons construire notre poulailler.

- Peur de ne pas satisfaire les demandes nombreuses des malades démunis suite à la capacité de production de notre poulailler.

- Difficultés de continuer à payer le vétérinaire pour ses consultations.

Documents en pièce jointe: photos, reçus, ….

Rapport financier

Top


Suivi juin 2017

Etat général:

Le projet évolue bien. Une malchance est que nous avons raté notre 1ière expérience d’éclosion.  La machine fonctionne bien; l’énergie solaire dans le poulailler où est installée la machine est toujours stable et disponible. L’échec est dû au choix des œufs, mal sélectionné, car nous avons remarqué à sur 51 œufs :
-8 œufs ont donné 8 poussins =15.6%
-12 poussins étaient mort dans les œufs =23.5%
-1 œuf cassé dans la couveuse (on ignore la cause) =1.9%
-en couveuse : 30 œufs sont sorti pourri=58.8%

Un malheur : au 11ième jour les poussins étaient tous dévoré par un prédateur : les rats sauvages. Sur ce, nous sommes en train de voir comment blinder la cage des poussins avant la 2ième éclosion pour les mettre en sécurité.

Progrès depuis le dernier rapport:

Les poules commencent à pondre petit à petit, elles sont en train de prendre allure. Nous avons donné des médicaments qui stimulent la ponte et déjà nous avions 141 œufs. Nous avons vendu 90 œufs et en avons placé 51 en couveuse afin de produire des poussins bientôt.

Etat financier:

L’argent financé a été dépensé comme prévu : Cfr les activités et dépenses effectuées en pièce jointe (mois 1). Ce mois même les membres ont cotisé pour la continuité et la recherche de la productivité de notre poulailler (pièces justificatives en annexe).

Problèmes/points de soucis:

- l’alimentation : nous craignons le manque et la hausse car il ya une pénurie des sons  
                         de maïs (ration de base des poules).
- l’espace insuffisant et manque de la clôture pour permettre de sortir à l’extérieur en air
  libre et en sécurité dans la cour.
- le manque de notre propre parcelle où nous pouvons construire notre poulailler.
- la peur de ne pas satisfaire les demandes nombreuses des malades démunis
- les difficultés pour continuer à payer le vétérinaire pour ses consultations.

Documents en pièce jointe: photos, reçus, ….

Photos

Top


Suivi Aout 2017

Etat général: Le projet évolue bien, les poules prennent l’allure de pondaison petit à petit. Maintenant les poules donnent les œufs chaque jour et parviennent à se nourrir et assister 3 patients usagers de la psychiatrie démunis à payer les médicaments par mois, une partie des œufs sert aussi de supplément à nourriture pour les patients hospitalisés qui n’ont des familles proches, les repas en œufs est organisé chaque week-end dans la cuisine de centre psychiatrique sosame. 

Progrès depuis le dernier rapport:
Les poules pondent bien avec l’allure d’un œuf par jour. Ce mois nous avons eu 720 œufs. Nous avons 9 poussins d’un mois et dix jours, les poussins 6 d’un jour et nous patientons la fin d’éclosion demain. Les poussins sont ici de nos propres œufs sélectionnés dans notre propre poulailler.

Etat financier:
Tout l’argent financé a été dépensé comme prévu. Confer la programmation des activités et les dépenses effectuées en pièce jointe (moi 1). Et pour ce moi, les poules ce sont pris en charge en nourriture, médicaments et vaccins. Mais pas de réserve.

Problèmes/points de soucis:

- Toujours Alimentation des poules: avec l’évolution d’éclosion des poussins la demande de la nourriture va augmenter alors que nous les poussins ne sont pas à l’âge d’être octroyé aux familles des patients démunis de peur qu’elles meurent précocement ou qu’elles soient mangé avant d’atteindre le moment de pondre.

- Espace insuffisante et manque de la clôture pour permettre aux de sortir à l’extérieur en l’air libre et en sécurité dans la cour et aussi les cages seront insuffisant car maintenant chaque mois désormais nous aurions des poussins quelque soit leur nombre selon l’éclosion.

-Manque de notre propre parcelle où nous pouvons construire notre poulailler.

- Peur de ne pas satisfaire les demandes nombreuses des malades démunis suite à la capacité de production de notre poulailler. Avec 35 poules la production est trop basse pour subvenir aux demandes des de démunis et à d’autres activités de l’association.

- Difficultés de continuer à payer le vétérinaire pour ses consultations.

Documents en pièce jointe: photos, reçus, ….

En annexe en pièces jointe.

Top


Photos

Top